Biogaz - Retour à l'accueil
Nous suivre sur Twitter Nous contacter
S'inscrire à la newsletter
Espace Exposants English Version
Biogaz Europe 2018
 Editions précédentes 
 Contact 
E-badge



Salon Bois Energie

Suivez-nous sur Twitter

Visites Techniques

Cette année, la thématique d'ensemble des visites a tourné autour des installations de méthanisation agricole et de la gestion des digestats. Les quatre sites proposés ont offert un tour d'horizon intéressant de différentes solutions de traitement du digestat, pour différents types de projets agricoles.

Deux circuits de visites techniques ont été organisés en parallèle le vendredi 31 janvier matin :

Vous trouverez ci-dessous plus d'informations sur ces différents sites.

Circuit 1 - Vendredi 31 janvier matin

SARL GAZEA

GAZEA

La SARL GAZEA est la première unité de méthanisation agricole dans les Côtes d'Armor,

en fonctionnement depuis 2009. Elle traite plus de 50% de matière d'origine agricole (effluents d'élevage et végétaux produits sur l'exploitation) ainsi que des déchets issus d'industries agro-alimentaires.

Située en Zone d'Excédent Structurel (ZES) et dans un bassin sujet aux algues vertes, il a été choisi de s'orienter vers un sécheur de digestat pour exporter les excédents d'azote et phosphore, et ainsi respecter la directive "nitrates". La chaleur issue du biogaz est également valorisée pour le chauffage de l'élevage et de maisons d'habitation.

Le procédé de méthanisation est un infiniment mélangé de type "tank in tank", et le biogaz est valorisé dans 3 cogénérateurs, pour un contrat d'achat de 380 kWe.

GAEC Clos de la PierreGAEC du Clos de la Pierre

Cette unité de méthanisation, d'une puissance de 100 kWe, valorise les 7500 t de lisier porcin et les 2500 m3 de matières végétales de l'exploitation et chauffe les porcheries (391 truies multiplicateur). Les matières végétales comprennent des déchets de légumes, des tontes de pelouse et des Cultures Intermédiaires à Vocation Energétique (CIVE). Le digestat y est traité par 2 procédés (traitement biologique et hangar de séchage).

 

Circuit 2 - Vendredi 31 janvier matin

ANDELEC

Petite unité collective de méthanisation recevant les effluents de 11 élevages, ce projet est porté par 4 jeunes éleveurs de porcs, mais l’installation recevra également des fumiers provenant de 7 autres élevages voisins. Sur un total de ~10 000t de déchets par an, 86% seront des effluents, le reste étant des Cultures Intermédiaires à Vocation Energétique (CIVE), de la menue paille et des tontes de pelouse. La capacité installée de l'unité de cogénération est de 150 kWe.

ANDELEC

Afin de répondre aux enjeux du programme de lutte contre les algues vertes (ANDELEC étant le premier projet de méthanisation de ce programme), il a été choisi d'exporter le phosphore excédentaire en produisant un fertilisant composté après centrifugation du digestat. Grâce à cette initiative, certains éleveurs pourront arrêter le traitement biologique du lisier de porcs (élimination d’une partie de l’azote) et les coûteux investissements permettant de faire face aux excédents de phosphore sont mutualisés.

EARL Fontaine NeuveEARL de la Fontaine Neuve

Cette unité atypique dispose d’un petit digesteur de 560 m3 associé à une fosse d’alimentation en amont (principalement alimentée par le lisier de la porcherie, à raison de 6 à 12 m3 par jour) et à une chaudière biogaz de 90 kW en aval. Il n'y a pas pour l'instant de valorisation du biogaz en cogénération, même si une petite unité de 65 kWe est à l'étude.

La chaleur est utilisée pour les 2/3 par la porcherie (300 truies naisseur-multiplicateur), et pour 1/3 par le digesteur lui-même et l'unité de stripping, qui permet d'extraire un engrais azoté liquide du digestat. Le phosphore est quant à lui extrait du lisier et du digestat à l’aide d’une centrifugeuse. La fraction solide riche en phosphore est reprise par la coopérative qui la sèche et la transforme en engrais organique granulé, puis la commercialise en dehors de la région.